La livraison de pièces Greene Tweed dans les délais prévus soutient les opérations de secours liées au COVID-19 au Royaume-Uni 

Les employés relèvent le défi de fabriquer et livrer rapidement 8 000 respirateurs artificiels pour le traitement des patients atteints de COVID-19.

Le 26 mars, le Premier ministre Boris Johnson a demandé aux principales entreprises britanniques de fabrication de s'adapter afin de fournir des pièces utiles à la fabrication de respirateurs artificiels pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Le lendemain, Greene Tweed a reçu une demande de Rolls Royce concernant la fabrication de pièces destinées aux respirateurs artificiels afin de contribuer au programme d'aide du Royaume-Uni contre la COVID-19.

Les employés de l'équipe britannique de Greene Tweed ont travaillé à distance, depuis leur domicile et lors du week-end, afin d'étudier la demande de produits et de fournir un procédé de fabrication.

L'équipe de direction du siège de Greene Tweed, situé à Kulpsville, en Pennsylvanie, fut rapidement contactée. Très vite, une réponse positive fut accordée à Rolls Royce. Le projet et la production pouvaient alors démarrer.

En 11 jours, Greene Tweed a conçu, fabriqué et envoyé 7 483 composants de guidage de ressorts. Les autres composants ont été livrés quatre jours plus tard.

« Greene Tweed est fier d'être impliqué dans ce projet afin de participer à la lutte contre la COVID-19, » a déclaré Tony Baldassara, Responsable de la chaîne de valeur de l'entreprise chez Greene Tweed.

« Savoir que nous avons joué un rôle, que nous avons peut-être sauvé la vie de patients atteints de la COVID-19 est un sentiment incroyable, nous n'avons pas les mots, » a déclaré Kevin Lukiewski, Président directeur général de Greene Tweed. « J'admire sincèrement le travail de notre équipe, j'en suis très fier. Ils ont réagi très vite et de manière très enthousiaste à cette demande. Nous sommes UNIS ! ».

Les pièces de Greene Tweed ont contribué à la fabrication de plus de 8 000 respirateurs artificiels pour les patients de la NHS au Royaume-Uni. Dans les semaines qui ont suivi, 8 000 autres appareils ont été produits par l'équipe de fabrication.