Ce que Greene Tweed offre pour vous aider à surmonter les défis des pompes de désalinisation

Voici le troisième article d'une série dédiée aux défis des pompes de désalinisation. Lisez la partie 1 et la partie 2

La désalinisation apparaît comme une réponse prometteuse au stress hydrique. C'est pour cela que les chercheurs et les ingénieurs cherchent à mettre au point des technologies et des matériaux capables de supporter l'eau de mer, l'eau saumâtre, la saumure concentrée et les produits chimiques de traitement. Un contact répété avec du sel ou de l'eau salée présente plusieurs défis pour les pompes et impose des contraintes quant au type de matériau qui peut être utilisé pour les pompes des centres de désalinisation. Voici quelques uns des principaux défis :

Abrasion

Le caractère agressif de l'eau de mer contraint les ingénieurs des centres de désalinisation à chercher des matériaux de pompes capables de supporter des fluides abrasifs. Les pièces d'usure classiques en caoutchouc ou non métalliques de qualité inférieure des pompes doivent être fréquemment remplacées en raison des environnements abrasifs dans lesquels elles sont employées. Les pompes doivent être révisées plus tôt ou plus fréquemment, car les pièces d'usure en caoutchouc ou non métalliques s'usent rapidement en raison de contacts avec des particules abrasives tenaces. Greene Tweed a mis au point des matériaux composites qui résistent à l'abrasion (AR®) pour vous aider à augmenter les fréquences d'entretien et renforcer la fiabilité des pompes.

Corrosion

Les milieux à haute salinité, comme la saumure (un produit dérivé du procédé de désalinisation) sont hautement corrosifs. Il n'est pas simplement question de contact avec de l'eau de mer. En raison de la salinité des zones côtières, l'air environnant est corrosif et très humide. Cela peut non seulement entraîner de sérieux problèmes pour l'efficacité des pompes, mais aussi provoquer des dégâts, des temps d'arrêt ou des défaillances. Les composites AR® de Greene Tweed durent jusqu'à cinq fois plus longtemps que les matériaux classiques, prolongeant ainsi la durée de vie des machines et réduisant les temps d'arrêt et les exigences en matière de maintenance.

Intensité énergétique

L'osmose inverse, c'est-à-dire l'obtention d'eau fraîche à partir d'eau de mer, nécessite habituellement d'énormes quantités d'énergie. Afin de maintenir le niveau de pression élevé et requis dans le cadre de ce procédé, les usines de désalinisation utilisent généralement de nombreuses pompes, ainsi que d'autres machines. Cela nécessite une grande quantité d'énergie.

La décarbonisation étant un enjeu économique au niveau mondial, il est désormais impératif pour les sites industriels du monde entier de trouver des moyens de réduire les émissions. Greene Tweed développe et essaie en permanence de nouveaux matériaux et technologies pour concevoir et fabriquer des solutions élastomères, thermoplastiques et composites thermoplastiques qui améliorent l'efficacité énergétique et la conformité environnementale. Par exemple, nos joints labyrinthe Arlon ® 4020 sans contact et nos pièces d'usure composites WR /AR et Xycomp® permettent une amélioration de l'efficacité, et donc d'importants gains d'énergie.

Il n'est donc pas surprenant que les principaux fabricants OEM de pompes mentionnent régulièrement nos produits WR® et AR® comme matériaux par défaut pour leurs applications d'osmose inverse, comme les pompes d'alimentation à membrane haute pression, les pompes de gavage et les pompes d'entrée d'eau verticales. Les produits WR® et AR® favorisent une efficacité accrue en raison de réductions du jeu fonctionnel, de matériau anti-éraillure et anti-grippage, mais aussi de l'absence de corrosion due à l'eau de mer ou à l'eau saumâtre. Le fluide pompé lubrifie la partie d'usure, ce qui permet d'éliminer le besoin de systèmes de lubrification à huile.

Les usines de désalinisation qui décident d'utiliser des matériaux de pompe adaptés à leurs applications signalent :

  • Temps moyen entre les réparations et tâches de maintenance de routine améliorés
  • Risque minimisé de dommages catastrophiques
  • Vibration réduite
  • Fiabilité et efficacité améliorées d'équipements plus anciens
  • Coût total de possession réduit pour l'équipement

 

VOUS AIMEREZ LIRE AUSSI